Les semaines du 1 se suivent sans se ressembler. Pour ce 200e numéro tout feu tout flamme tourné vers des lendemains enchanteurs, nous avons rengainé le poème de Léo Ferré qui faisait mouche dans notre numéro 199 consacré aux armes. Cette fois, vous pourrez fredonner ce chant des artisans d’utopie signé du québécois Raymond Lévesque et tissé d’inusables couplets : « Quand les hommes vivront d’amour / Il n’y aura plus de misère… » Sans oublier la suite qui dessille les yeux : &laqu

Vous avez aimé ? Partagez-le !