A-t-on encore le droit de rêver ?

A-t-on encore le droit de rêver ?

Sommaire

On célèbre aujourd’hui l’élan collectif de Mai 68. Pourtant, qu’il semble loin le temps où l’on croyait que l’imagination pourrait s’emparer du pouvoir et changer la vie. En tournant au cauchemar, les grandes utopies du XXe siècle ont-elles à jamais tué dans l’œuf toute aspiration à un avenir meilleur ? Est-il encore possible de rêver un futur désirable en œuvrant sans crainte à son avènement ? Toutes ces questions animent ce numéro 200 du qui revient sur plus de deux millénaires de pensées utopistes, tout en interrogeant les principaux défis de notre siècle. Et si le rêve était le grand moteur de l’histoire ?

N° 200 02 Mai 2018

Les soldats seront troubadours…

Une brèche et un effondrement

Virgile - 4e Bucholique

Quelques communautés et projets utopistes

« L’utopie, il faut y croire pour qu’elle advienne »

Nous fêtons le cinquantième anniversaire de Mai 68, dont vous citez dans votre ouvrage l’un des slogans : « Soyez réalistes, demandez l’impossible ! » Est-ce le dernier moment de notre histoire récente à avoir fait la part belle à l’utopie ?

Non, je ne pense pas. On a pu …

[Éden]

Je vivais dans un monde paisible et rassurant. Un monde sans inondations ni sécheresses, sans accidents nucléaires, aériens ou ferroviaires, et sans la moindre collision sur les routes.

Des rêves à portée de main

Alors qu’on célèbre sans conviction les cinquante ans de Mai 68, on finirait presque par oublier que ce qui fit toute la spécificité des « événements », c’était l’autorisation à rêver. L&rsq…

L’édito du 1

Les soldats seront troubadours…

Éric Fottorino

Les semaines du 1 se suivent sans se ressembler. Pour ce 200e numéro tout feu tout flamme tourné vers des lendemains enchanteurs, nous avons rengainé le poème de Léo Ferré qui faisait mouche dans notre numéro 199 consacré aux arm…

Lire l'article
Niki de Saint Phalle, Les Trois Grâces, 1994
© Christie’s / Artothek / La Collection © Adagp, Paris 2018

article offert