Désobéissance civile : jusqu’où ?

« Le respect de la loi vient après celui du droit. » D’après Henry David Thoreau, penseur américain à qui l’on attribue le concept de désobéissance civile, l’injustice d’un système légitime sa transgression. En 1846, ce dernier refuse de s’acquitter de ses impôts pour protester contre l’esclavage et la guerre au Mexique menée par les États-Unis. Après un séjour derrière les barreaux, il défend sa position dans un texte fondateur publié à titre posthume, La Désobéissance civile. Thoreau pose les jalons d’un mode d’action : la rébellion.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Quel écolo êtes-vous ?
Cet article est tiré du numéro Quel écolo êtes-vous ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE