Portrait

Le ras-le-bol lycéen

En tandem avec la journaliste brésilienne Gabriela Costa, notre reporter a rencontré quatre habitantes de São Paulo : Aniely, 20 ans, noire et lesbienne, qui milite pour le droit à l’éducation ; Rebeca, une mère célibataire devenue la figure de proue du combat pour l’avortement ; Edna, chrétienne évangélique, qui, à 50 ans, a pu entamer des études supérieures ; Theresa, une septuagénaire sur le point de s’exiler en Amérique pour échapper au « communisme ». Leurs portraits dessinent le tableau d’une société fracturée et divisée.

Derrière sa grosse paire de lunettes se cache un air d’adolescence. À 20 ans, Aniely Silva a conservé un visage juvénile. Celui qui, il y a trois ans, incarna le mouvement étudiant. Longues tresses bleues et noires, piercing en fer à cheval, sourire franc. « Je suis tout ce que le gouvernement déteste, résume-t-elle. Une femme pauvre, noire, lesbienne… et qui réfléchit par elle-même ! »

Lorsqu’elle décide d’organiser l’occupation de son lycée en novembre 2015, c’est le droit à l’éducation pour tous qu’elle cherche à défendre. À l’époque, une mesure annoncée par le gouverneur de São Paulo prévoit la fermeture de 94 établissements et la réorganisation de 754, affectant la scolarité de près d’un million d’élèves.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Brésil : une démocratie en péril ?
Cet article est tiré du numéro Brésil : une démocratie en péril ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE