Le cuir, luxe primordial

Tanner
Une peau de bête arrive dans la tannerie mouillée, salée, odorante, lourde, parfois même avec poils et débris de chair apparents. Le tannage est le processus essentiel de la transformation de la peau brute en cuir rendu souple et imputrescible. Quatre étapes artisanales et modernes lui sont nécessaires : le « travail de rivière » nettoie les peaux et les prépare. À cette occasion, épilage et écharnage ont raison des poils et des laines restants. L’épiderme gonflé d’eau est livré lisse.

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La voix du poète Peau
Le ciné-club de Robert Solé [Enveloppe]Robert Solé
Entre les pages La TacheJulien Bisson
Le génie de la peau
Cet article est tiré du numéro Le génie de la peau
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE