Article

Comment La Poste a changé de siècle

La maîtrise du temps est décisive pour conduire des transformations lourdes. Je suis resté onze ans à la tête de La Poste, de 2002 à 2013, une durée dont n’avaient pas bénéficié mes prédécesseurs – quatre en dix ans. Faute de continuité notamment, La Poste avait pris du retard dans la modernisation ; sa qualité de service était médiocre ; ses résultats ne lui permettaient pas de financer son développement. Le groupe employait 300 000 personnes, fonctionnaires pour l’immense majorité. 

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Le chiffre de Jean Viard Cumuls et fromagesYves Michaud
Ailleurs, ça se passe comme ça Ailleurs, ça se passe comme çaPierre Vince
Haro sur les fonctionnaires
Cet article est tiré du numéro Haro sur les fonctionnaires
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE