« Donne ton sang et reçois l’esprit » : le désert est d’abord un lieu de transfusion mystique. En cette fin du iiie siècle, l’Empire romain se convertit à l’Église du Christ. En Égypte, un homme fuit la ville d’Alexandrie et gagne les immensités de sable et de sel de Nitrie. Il se nomme Antoine. Solitaire, il s’enterre vivant dans une grotte. Ascète, il passe ses jours et ses nuits debout à prier, brûlé par le soleil, dévoré par les insectes, mordu par le froid. Sa seule compagnie est celle des anges, ses modèles, et des démons, ses adversaires. Combats, visions, chutes, extases, sa psalmodie naît du silence. Il se veut martyr non sanglant d’un temps où il n’y a plus de martyrs. Il s’institue prophète du Jugement dernier, en un temps où la foi, passé les persécutions, risque de s’affadir. Son existence est minér

Vous avez aimé ? Partagez-le !