Les déserts sont de parfaits écrins pour accueillir la quête d’immensité des pèlerins et répondre au besoin en nuits claires des astrophysiciens. Ces scientifiques parcourent la planète, de l’Ouzbékistan aux îles Canaries, en passant par l’Afrique du Sud et l’Australie, pour observer d’un télescope à l’autre les étoiles et les divers objets célestes. Si le vent chargé de sable du Sahara éraille les miroirs en aluminium des optiques, les déserts montagneux offrent les meilleures conditions atmosphériques et logistiques pour construire un té

Vous avez aimé ? Partagez-le !