Et puis, il y a les infirmières. Elles ont un rôle plus médical que les aides-soignants. Pour résumer, si l’aide-soignant apporte le petit-déjeuner, l’infirmière, elle, fait les prises de sang.

Moi, je n’aime pas beaucoup la grosse Michèle, l’infirmière de nuit, cinquante piges, l’air super-sévère. Elle n’est pas du tout là pour plaisanter. Et, du coup, personne ne plaisante avec elle. Il y a aussi les infirmières de jour, Élisabeth, Carole, Nadine, Josy… Tout d’abord, soyons clairs, ce n’est pas pour les offenser, d’autant que certaines sont très jolies, mais quand tu passes plusieurs mois en milieu hospitalier, le mythe de l’infirmière, tu en reviens très vite.

Au revoir le fantasme de la grande et belle infirmière qui entre en souriant dans ta chambre, le corps cintré dans une petite blouse blanche sexy… Bonjour la petite Josy qui arrive en faisant la gueule dans son esp

Vous avez aimé ? Partagez-le !