Point de vue

De la ferme à la firme

Après la fin des paysans annoncée en 1967 par le sociologue Henri Mendras, vivons-nous la fin des agriculteurs ? La question se pose au moment où, de l’Ukraine à l’Amérique latine en passant par l’Asie et l’Afrique, émerge un nouveau modèle de fermes relevant de l’économie de firme. C’est un fait : l’agriculture mondiale n’échappe pas à la financiarisation qui a gagné le reste de l’économie. De nombreux pays font appel à des capitaux extérieurs au monde agricole pour mettre en valeur leurs terres et les ressources qu’ils y puisent.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Les chiffres déchiffrés Les petits et les grosLoup Wolff
Paysans, la grande dépression
Cet article est tiré du numéro Paysans, la grande dépression
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE