Récit

Claus Drexel : paroles de Petit Prince

Portrait

Réalisateur, scénariste et metteur en scène français originaire de Bavière, Claus Drexel se spécialise dans la fiction après des études de cinéma. Son premier film documentaire, Au bord du monde (2014), nous emmène à la rencontre de SDF parisiens. Il travaille actuellement sur un second projet, en collaboration avec l’association Aux captifs, la libération. Il s’agira d’évoquer la vie des transsexuels du bois de Boulogne par le prisme du conte de fées.

Il voulait arriver dans leur monde « comme le Petit Prince a débarqué sur Terre ». Sans idées préconçues, ni regard biaisé. Sans réel but non plus, si ce n’est celui d’apprendre à les connaître. Qui sont-ils ? Eux qui vivent sous les ponts de Paris, dans le mur d’un tunnel ou dans une cabane en carton. Elles qui passent leurs nuits d’hiver recroquevillées contre la paroi d’un musée ou à même le trottoir, avec pour seule chaleur celle d’un sac de couchage mouillé. 

Claus Drexel est parti à la rencontre des sans-abri de Paris un soir d’avril 2012. Contrairement au Petit Prince, lui ne portait pas d’épée mais il avait une caméra au poing. Installé dans la capitale française depuis 1991, ce cinéaste quadragénaire avait croisé leur chemin des milliers de fois sans leur parler. Avant de commencer à tourner son documentaire, il a préféré ne faire aucune recherche. « Ce qui m’intéressait, raconte-t-il, c’était de découvrir qui ils étaient en tant qu’êtres humains. »

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

 
[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Le chiffre de Jean Viard Elles sont en tête…Jean Viard
Salauds de pauvres !
Cet article est tiré du numéro Salauds de pauvres !
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE