Point de vue

Les trois risques majeurs de l’uberisarion

Au commencement était l’économie collaborative : des ensembles d’acteurs en réseaux, en général reliés par une plateforme sur Internet, qui échangent entre « pairs » des services, le plus souvent à titre gratuit ou sur une base de troc.

Tout change lorsque des entreprises professionnelles s’installent sur le Net en tant qu’offreurs de service et gestionnaires de plateforme. L’entreprise gestionnaire de plateforme met alors fin au principe du « pair à pair » et devient « maître du jeu » : elle s’impose comme « prescripteur » et fixe toutes les conditions qui président à l’échange. Un échange désormais marchand et sur lequel, à chaque transaction, l’entreprise prélève sa propre rente. Avec cette métamorphose, l’uberisation est née.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Le chiffre de Jean Viard Une immense révolutionJean Viard
Êtes-vous Uber ou Blablacar ?
Cet article est tiré du numéro Êtes-vous Uber ou Blablacar ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE