La mascarade est bientôt finie. Après six mois d’atermoiements, de tergiversations, de déclarations hésitantes ou contradictoires, la France a peu à peu imposé au cours de l’été le masque dans son espace public. D’abord obligatoire dans les seuls transports publics, celui-ci a étendu son règne au fil des semaines dans les magasins, les administrations, les principales artères des centres-villes, et bientôt dans les entreprises. Une volte-face marquante, rendue nécessaire par le

Vous avez aimé ? Partagez-le !