[…]
          Enfant, comme deux hirondelles,
         Oh ! si tous deux, âmes fidèles,
         Nous pouvions fuir à tire-d’ailes,
         Et plonger dans cette épaisseur
         D’où la création découle,
         Où flotte, vit, meurt, brille et roule
         L’astre imperceptible à la foule,

Vous avez aimé ? Partagez-le !