Faut-il rire de tout ?

Faut-il rire de tout ?

Sommaire

Il occupe la scène, squatte les radios et les télés, règne sur la Toile... Nul espace médiatiquene semble lui échapper. Le rire est-il devenuun passage obligé ? Et peut-il demeurer un déchaînement salutaire lorsqu’il est sans cesse prémédité ? Regards croisés sur la place de l’humour, doublés d’une revue de l’année 2017 par des humoristes et caricaturistes. 

N° 183 20 Décembre 2017

Homo comicus

Le rire, parlons-en

René de Obaldia - Le plus beau vers de la langue française

Petite revue de nos grands humoristes

« Le suffrage universel de la culture plébiscite le comique »

Comment l’historien aborde-t-il la question de l’humour ?

Les sciences sociales ont mis du temps à s’intéresser au comique et, en son sein, à l’humour. Même l’histoire littéraire et l’histoire de l…

[Humeur]

Il n'est pas interdit à un lecteur du 1, découvrant un numéro consacré à l’humour, d’être plié de rire… Mais nous sommes ici pour nous cultiver, pas pour nous bidonner. 

[Découvrez le…

Un grain de sel

Écrire sur l’humour est généralement l’exercice qui en manque le plus. Il faut d’abord dominer la tentation de l’exhausser au point d’en faire le nec plus ultra des manifestations de l’esprit humain. La plupart du temps, cette sublimation s…

La page 3 du 1 de cette semaine :

Le rire, parlons-en

Pierre Desproges

Il faut rire de tout. C’est extrêmement important. C’est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans. Le rire. Parlons-en, et parlons-en maintenant. Les questions qui me hantent sont celles-ci : Peut-on rire de tout ? Peut-on rire avec…

Lire l'article
Pierre Desproges

article offert