En novembre 2021, alors qu’une pression inflationniste se faisait jour, la FED, la banque centrale américaine, assurait qu’il s’agissait d’un phénomène « transitoire », quand d’autres économistes estimaient que nous n’en étions qu’au début. Ce débat-là est désormais dépassé. Les faits sont parlants : l’inflation a atteint 7,5 % aux États-Unis en 2021, le plus fort taux depuis quarante ans. Un an avant, elle se situait à… 1,2 %. Hier encore, les experts annonçaient une stabilisation à 8,5 % cette année. Or ce rythme a été dépassé en mars et personne ne se risque plus à pronostiquer quand la hausse sera enrayée.

Joe Biden semble regretter d’avoir ét

Vous avez aimé ? Partagez-le !