Si la production horticole est souvent un objectif bien identifié du jardinage, l’intérêt, le plaisir et le bien-être associés à cette pratique, qui justifient qu’on s’y adonne, dépassent sans nul doute le cadre de préoccupations alimentaires. Le jardinage, au même titre que d’autres activités de contact avec des éléments et des milieux naturels, produit en effet un certain nombre d’effets positifs sur la santé et le bien-être. Il favorise non seulement une activité physique, mais contribue aussi à la diminution du stress et à la détente des individus à travers des processus de régulation du système nerveux autonome : baisse de la fréquence cardiaque, de la tension artéri

Vous avez aimé ? Partagez-le !