Le nom résonnait comme une promesse. Le village des Pruniers. J’imaginais déjà les collines de Dordogne, les arbres fruitiers. « C’est une sommité du bouddhisme, ce Thich Nhat Hanh, tu verras, on le dit proche du dalaï-lama », me rassure-t-on avant mon départ. Je n’ai pas envie de tomber chez des illuminés. Vérification faite : je vais au contact d’un homme de paix, un des leaders spirituels les plus influents de notre époque, ami en son temps de Martin Luther King, auteur de dizaines de livres à succès. Il attire des milliers de visiteurs chaque année. Je serai l’un d’eux, prudente certes, mais décidée à approfondir ma pratique de la méditation. Être à l’écart, une semaine, « en pleine conscience ».

Les

Vous avez aimé ? Partagez-le !