En Italie, 1968 n’a pas attendu le printemps. En février, une bande d’adolescents romains décident de s’engager, non pas dans les comités Vietnam ou dans un groupuscule politique, mais sur le terrain, auprès des plus pauvres. Andrea Riccardi, à peine 18 ans, est le moteur de ce petit groupe de catholiques idéalistes qui crée la communauté de Sant’Egidio, dont il fera l’une des plus célèbres ONG mondiales. Le message de l’Évangile est porté sur tous les fronts : soutien scolaire, intégration des handicapés, aide aux personnes âgées et aux sans-abri, v

Vous avez aimé ? Partagez-le !