La première musique qui m’a touché, c’est celle qui racontait mon quartier. Sa réalité, ses fantasmes, ses envies, ses dégoûts. Quand je suis arrivé à Paris à l’âge de 12 ans, dans le quartier de Marx-Dormoy, j’écoutais essentiellement du rap français : la Mafia K’1 Fry, Hugo TSR Crew, Nessbeal… Nessbeal a écrit une chanson, Autopsie d’une tragédie. L’histoire d’un mec de retour chez lui après avoir passé quelque temps au bled. Ses potes lui parlent de ce qu’il a manqué ces dernières années, des premières

Vous avez aimé ? Partagez-le !