Le grand développement agricole de l’Ukraine – dont le drapeau azur et jaune figure le ciel bleu sur un champ de blé – remonte au XIXe siècle. La fertilité exceptionnelle des terres noires d’Ukraine, ce sol épais et très riche en humus qu’on appelle le tchernoziom, faisait figure de référence. Longtemps l’Europe occidentale, qui n’était pas autosuffisante, a dépendu d’importations céréalières. Jusqu’au XVIIIe siècle, le prix mondial du blé était coté F.O.B. Dantzig1. Les négociants de la Hanse faisaient commerce de blé en provenance de Moscovie, par le nord donc.

Mais avec les conquêtes russes de la fin du XVIIIe – sous le règne de la Grande Catherine (1762-1796), qui fonda Odessa en 1794 – et du XIXe

Vous avez aimé ? Partagez-le !