Zakouski

Le sage et l’idiot

Il y a une dizaine d’années, je déjeunais avec l’ambassadeur de Chine en France, accompagné de ses principaux conseillers. Alors que je le complimentais pour l’excellence de son français, il répondit en souriant : « Mais j’ai été à bonne école. – Laquelle ? – J’ai fait l’ENA ! » Il présenta alors ses principaux collaborateurs, ponctuant à chaque fois : « Lui aussi est passé par l’ENA. » -Comment mieux illustrer l’impact que peut avoir le soft power, cette influence culturelle qui permet à un pays de rayonner bien au-delà de ses frontières ? 

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La France à l'heure chinoise ?
Cet article est tiré du numéro La France à l'heure chinoise ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE