Il y a une dizaine d’années, je déjeunais avec l’ambassadeur de Chine en France, accompagné de ses principaux conseillers. Alors que je le complimentais pour l’excellence de son français, il répondit en souriant : « Mais j’ai été à bonne école. – Laquelle ? – J’ai fait l’ENA ! » Il présenta alors ses principaux collaborateurs, ponctuant à chaque fois : « Lui aussi est passé par l’ENA. » -Comment mieux illustrer l’impact que peut avoir le soft power, cette influence cult

Vous avez aimé ? Partagez-le !