Grand entretien

« Nous avons assisté à une grande loterie électorale »

Comment analysez-vous la nouvelle situation ?

Faute d’avoir un diagnostic réaliste – c’est-à-dire profondément pessimiste – de la situation française, il sera impossible de transformer la société. Autrement dit, la seule solution pour le président Macron, c’est de devenir churchillien, de promettre sang, sueur et larmes. Je ne suis pas sûr que les électeurs français, surtout les seniors, soient très mûrs pour aller dans cette direction. Ceux qui avaient vingt ans en 1968 ont bien tiré leur épingle du jeu. Au bout du compte, il n’y a pas parmi eux de vrais perdants dans la société telle qu’elle évolue depuis cinquante ans. Le point important, c’est que nous avons assisté à une grande loterie électorale dont le gagnant a été Emmanuel Macron.

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Au travail Monsieur le Président
Cet article est tiré du numéro Au travail Monsieur le Président
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE