Contrepied

Plaidoyer pour une fonction présidentielle incarnée !

Quoi ? Il faudrait, paraît-il, passer au plus vite à la VIe République ? Et laisser tomber comme une vieille chaussette cette Constitution taillée pour les épaules historiques du seul général de Gaulle ? Il serait urgent, disent certains, de se débarrasser des oripeaux de ce pouvoir hybride qui mêle la république à la monarchie. Il est au contraire urgent de redonner son lustre d’antan à cette chère et vieille fonction présidentielle. Dans notre roman national, l’impression que nous avons toujours eue d’appartenir à une grande nation coïncidait avec des périodes où le pouvoir présidentiel était incarné avec force.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
À quoi sert le président ?
Cet article est tiré du numéro À quoi sert le président ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE