L’image bien sûr est trop simple et même simpliste. Au moment où s’allument partout les lumières de Noël s’éteignent les feux de notre condition humaine. Les points chauds de ce constat sont plutôt des zones glacées. Comme la Manche en hiver, la Méditerranée aussi, que le froid n’épargne pas. Comme ces lieux hostiles disséminés le long de la frontière de la Biélorussie avec la Pologne, connus pour leurs températures nocturnes inférieures à zéro, ce qui n’empêche pas l’autocrate de Minsk, Alexandre Loukachenko, d’y masser des migrants venus du Moyen-Orient comme des

Vous avez aimé ? Partagez-le !