Ils ont le sens du timing. Le 22 janvier, en plein forum de Davos, 171 des plus grandes fortunes mondiales ont publié une tribune cinglante pour réclamer une hausse de leur imposition, mais aussi une lutte plus acharnée contre l’évasion fiscale. Rappelant qu’au moins 8 000 milliards de dollars dorment dans des paradis fiscaux, soit près de 10 % du PIB mondial, les signataires pointent avec lucidité les risques de la concentration extrême des richesses. « Le manque de confiance sociale et un sentiment d’injustice omniprésent diminuent la cohésion démocratique, écrivent-ils. Cette rupture au sein des nations exa

Vous avez aimé ? Partagez-le !