Le choix des mots est essentiel, surtout lorsqu’on est réputé accumuler les gaffes. Alors en affirmant dans sa première allocution de président élu, le 8 novembre dernier, sa volonté de « guérir l’Amérique », Joe Biden a sciemment placé son mandat sous le signe de la santé retrouvée, après des mois de crises sanitaire et politique. Son allure de toubib à la retraite, son discours apaisé, son expérience personnelle du deuil a

Vous avez aimé ? Partagez-le !