La phase 1 du déconfinement est engagée. Est-ce la liberté retrouvée ? Non. Plutôt un état intermédiaire, ambivalent. Les uns marchent à pas comptés, certains préfèrent même rester confinés. Les plus vaillants retrouvent leur rythme d’« avant ». Ceux qui ne l’ont jamais quitté, par obligation, sont fourbus. Le soulagement devrait dominer, c’est l’inverse que l’on constate. La satisfaction se mêle à la crainte, le stress semble l’emporter, parfois la peur. Clivages et fractures composent une France en puzzle. Comme dans ces kaléidoscopes que les enfants tournent entre leu

Vous avez aimé ? Partagez-le !