C’est une histoire marquée de bout en bout par le sang et les larmes. Le 11 septembre 2001, l’effondrement des tours du World Trade Center plongeait le monde dans la stupeur, et l’Amérique dans une colère vengeresse. Contre Oussama Ben Laden et Al-Qaïda, évidemment. Mais aussi contre le régime taliban, coupable de les avoir protégés dans les montagnes afghanes. En deux mois, l’offensive éclair de la coalition internationale et de l’Alliance du Nord avait réussi à chasser les mollahs de Kaboul. Mais vingt ans et près de 170 0

Vous avez aimé ? Partagez-le !