La COP26 s’est ouverte à Glasgow dans un climat de profonde inquiétude. Six ans après la signature de l’accord de Paris, la trajectoire espérée pour contenir le réchauffement de la planète paraît encore bien lointaine, faute d’investissements massifs dans la transition écologique chez les pays les plus pollueurs. Pire : en 2021, les centrales à charbon ont même connu une nouvelle jeunesse, en Chine comme aux États-Unis, pour soutenir la reprise économique (et

Vous avez aimé ? Partagez-le !