1995

Je l’ai fait pour L’Express il y a quinze ans et, sur le coup, il n’y a pas eu l’ombre d’un problème. Pas un mot. Et puis en 2005, je fais une exposition à la bibliothèque d’Alexandrie, en Égypte, et la polémique éclate. Que des musulmans se racontent des blagues entre eux sur Mahomet, cela a toujours existé. Mais là, c’était le dessin d’un Occidental et ça pouvait être compris comme : « Est-ce qu’il nous fait la leçon ? Il se moque de notre voile ? De notre religion ? » Cette image – qui est toujours sur l’envers de ma carte de visite – montre à quel point un dessin peut amuser et susciter une polémique qui m’échappe. Je me souviens d’une petite jeune voilée qui m’a dit : « Mais vous croyez que je suis si différente de la fille en string ? Moi, j’ai un string en dessous ! » C’est ça qui est drôle : elle me bouscule et me dit quelque chose de très intelligent. « Vous croyez que ce sont mes parents, mes grands frères qui m’obligent à mettre un voile ? Vous ne croyez pas que la fille au string est sous l’emprise d’une religion qui s’appelle le marketing ? »

Vous avez aimé ? Partagez-le !