D’où vient le Grand Paris Express (GPE) ?

Le réseau de transport public qui verra le jour en 2030 est né avec la consultation lancée par Nicolas Sarkozy en 2008. Le projet, porté alors par la RATP, tendait à créer un grand métro automatique permettant d’aller d’un pôle d’activité spécialisé (cluster) à un autre de Saclay (la recherche) à Roissy (l’événementiel), de Saint-Denis (la création) à Marne-la-Vallée (la ville durable)… La première équipe à travailler sur le sujet, le groupe Descartes dont j’ai fait partie, a cherché à introduire une réflexion sur les routes et les rocades, essentielles dans la structuration de l’espace urbain en Île-de-France. Malgré la baisse de l’usage de la voiture, le réseau continue d’être saturé. Parmi le million de banlieusards qui arrivent chaque jour à Paris, un tiers sont des « autosolistes » (des automobilistes seuls ou presque dans leur véhicule), venant généralement des confins de l’Île-de-France. Quelle alternative peut-on leur offrir ? Comment réussir à les connecter au GPE à travers de grands hubs où s&rs

Vous avez aimé ? Partagez-le !