Comment Al-Assad a gagné sa guerre

Comment Al-Assad a gagné sa guerre

Sommaire

La Syrie s’enfonce dans la guerre civile mais cette guerre a changé de visage. Désigné au départ par les Occidentaux comme nuisible, le président syrien Bachar Al-Assad apparaît progressivement comme un gage de stabilité. Il était donné perdant, il devient vainqueur. L’équipe du 1 analyse ce paradoxe apparent et pointe la myopie de la stratégie des États-Unis et de l’Europe dans cette zone du Moyen-Orient explosive.    

N° 8 28 Mai 2014

La mosaïque sanglante

Adonis - Alep

Le patrimoine syrien

Nous ne savions pas ? Si, nous savions !

La Syrie est confrontée à une guerre sauvage, cruelle, impitoyable : 150 000 morts, des centaines de milliers de blessés, des millions de déplacés et de réfu…

Vice-roi

En ce temps-là, Paris régnait sur la Syrie qu’on nommait « mandataire ». Après les accords Sykes-Picot signés en 1916, l’Occident s’était partagé l’Empire ottoman.

Bague perdue

– J’aimerais intervenir…
– On vous écoute.
– Je veux dire que j’aimerais pouvoir intervenir. Disons plutôt : que nous puissions intervenir.
– Vous parlez d’une intervention militaire ?