Prisons :
la faute à qui ?

Prisons :
la faute à qui ?

Sommaire

Depuis des décennies, la décrépitude et la surpopulation minent le système carcéral français. En dépit de condamnations à répétition de la part de la Cour européenne des droits de l’homme, le sujet demeure tabou, la réforme des prisons semblant sans cesse reléguée au rang de dernière des priorités. Lundi 6 novembre, cependant, une quarantaine de députés se sont coordonnés pour exercer leur droit de visite dans un établissement pénitentiaire de leur circonscription. Une bonne initiative et, on peut l’espérer, une prise de conscience qui sera suivie d’effets.

N° 178 15 Novembre 2017

Une bonne initiative

Surface de réparation

Paul Verlaine - Le ciel est par-dessus les toits

Les prisons en chiffres

« La tension dans les lieux d’enfermement est préoccupante »

Dans quel contexte l’institution française de Contrôleur général des lieux de privation de liberté a-t-elle été fondée ?

La France s’est dotée de cette institution en 2007, à une é…

[Évasion]

Les vacances étant un moment d’évasion, rien ne vous interdit de passer quelques jours de rêve dans une ancienne prison transformée en palace. 

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement]

La dernière ronde

PRISON DES BAUMETTES, MARSEILLE. La longue coursive est plongée dans le silence. Seules quelques voix résonnent au fond de l’ancien bâtiment de pierre. Au premier étage, un rai de lumière sous la porte des douches communes et la chaleu…

L’édito du 1

Une bonne initiative

Laurent Greilsamer

La bonne nouvelle est venue de l’Assemblée nationale. Une quarantaine de députés se sont rendus la semaine dernière dans un établissement pénitentiaire de leur circonscription. Une manière d’exercer leur droit de visite. Une manière…

Lire l'article
Visite de la députée Danièle Obono à la maison d’arrêt de Fresnes, 20 octobre 2017
© Constance Decorde / hanslucas.com

article offert