Le génie de la peau

Le génie de la peau

Sommaire

La peau, cette enveloppe essentiellement glabre, qui distingue les humains des autres mammifères terrestres, est notre surface et notre interface. Montrée ou cachée, jeune ou vieille, pâle ou foncée, elle est aussi le paysage de passions et de fantasmes – Paul Valéry écrit d’ailleurs, dans un habile jeu de mots, qu’elle est ce qu’il y a de plus profond chez l’homme. C’est sur ses mystères et ses merveilles que se penche ce deuxième volet de la série d’été du 1 consacrée aux trésors de notre corps. 

N° 165 02 Août 2017

Un orfèvre des chairs

Peau

Petite histoire des soins du corps

« Le nu renvoie à la question de la pudeur »

Que dit de notre société le fait de montrer ou cacher sa peau pendant les vacances ?

Le nu, ce qu’on dévoile ou ce qu’on cache, renvoie à la question de la pudeur. Historiquement, il faut le rappeler, il y a eu une variation ex…

Le Récit du 1 de cette semaine :

Un orfèvre des chairs

Junichirô Tanizaki

Ceci se passait en un temps où les gens possédaient encore la vertu précieuse de faire, comme on dit, « des folies » – suffisamment du moins pour que les rouages du monde, à la différence d’aujourd’hui, ne grincent pas t…

Lire l'article
Junichirô Tanizaki

article offert