Quel est votre état d’esprit au bout de cette année si éprouvante ?

Avec ma femme, nous sommes restés en quasi-quarantaine depuis le 6 mars. J’ai 80 ans désormais, je dois faire attention, et je mène donc une vie isolée qui, heureusement, ne m’empêche pas d’écrire. De ce point de vue, je fais partie des chanceux. Car le reste du pays, lui, est dévasté. Plus de 230 000 personnes sont mortes du Covid depuis le début de la pandémie – un chiffre qui est sans doute sous-évalué. L’économie s’est écroulée. Et le président Trump et sa cohorte d’imbéciles trouvent tout de même que tout cela est exagéré, qu’on en a trop fait ! Ses propos sont plus que ridicules, ils sont meurtriers. Mais cela lui ressemble tellement… Qui s’en étonne encore aujourd’hui ?

Sa présidence a-t-elle été aussi terrible que vous le craigniez ?

Il y a quatre ans, personne ne pouvait anticiper une telle crise sanitaire. En revanche, j’imaginais bien qu’un jour il devrait affronter une grande crise, internationale, économique ou environnementale, et qu’il y ferait la preuve de son incompétence et de son égoïsme.

Cette crise est arrivée, et il n’a surpris personne quant aux traits qu’il a affichés : incompétent et égoïste donc, mais aussi corrompu et délirant. Bush avait dû affronter le 11 Septembre, Obama, la crise économique, et si je n’étais pas d’accord avec toutes leurs décisions, ces présidents avaient su s’élever à la hauteur de l’événement. Trump, lui, a rabaissé le pays à son faible niveau.

Quel impact a eu la pandémie sur la campagne électorale ?

Elle a indéniablement aidé Biden, en dévoilant les mensonges et l’incapacité de Trump même auprès de son propre électorat. Et heureusement, en un sens, car Biden lui-même n’était pas un candidat très désirable. Si vous me demandiez la qualité que je préfère chez lui, je vous répondrais : sa vice-présidente ! Kamala Harris est un symbole fort, une femme de couleur à la fois brillante et engagée. Je ne verrais pas d’inconvénient à ce qu’elle devienne un jour présidente – après tout, Biden est à peine plus jeune que moi.

Comment voyez-vous l’élection et les premiers jours qui suivront ?

Vous avez aimé ? Partagez-le !