Emmanuel Macron reste une énigme. Six mois après son irrésistible ascension, on n’a pas fini de s’interroger sur cet étrange alignement de planètes qui a vu l’ancien secrétaire général adjoint de l’Élysée conquérir la fonction suprême. La stratégie du météore a payé. Mais encore ? On a beau refaire le film, quelque chose échappe. Certes, la gauche s’est elle-même sabordée, son chef contesté, tout président qu’il était, ayant perdu jusqu’à la possibilité – sinon l’envie – de se représenter. Entre le frondeur Hamon, champion mal-aimé d’un PS déboussol

Vous avez aimé ? Partagez-le !