Le verbe colérer, qui signifiait être ou se mettre en colère, est tombé en désuétude depuis longtemps. Ne subsiste plus que son antonyme, décolérer, mais qui n’est curieusement employé qu’à la forme négative – comme pour souligner que les Français, toujours en rogne, ne décolèrent pas. Et quand la coupe déborde, le pays sort de ses gonds, monte sur ses grands cheva

Vous avez aimé ? Partagez-le !