Quel est le rôle du professeur d’histoire-géographie dans l’enseignement de la laïcité ?

Enseigner la laïcité est un travail collectif. Le conseiller principal d’éducation aide aussi les élèves à forger leur personnalité et les éduque à la liberté. Mais, bien sûr, les professeurs d’histoire-géographie jouent un rôle essentiel : il est dans la nature de leur charge de faire de nos jeunes élèves des républicains. Par exemple, le professeur d’histoire-géographie enseigne les grands textes fondateurs de la République : la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, les lois scolaires de Jules Ferry en 1881-1882, celle sur la liberté de la presse en 1881… C’est une façon de montrer aux élèves que la liberté de pensée et la liberté d’expression sont intimement liées dans notre histoire. Pour que la France soit une République, il faut former des républicains. Et c’est à l’école de le faire. L’école laïque, détachée de tous les prosélytismes politiques, philosophiques et religieux, est bien pour cela l’école de la République.

En 2004, le rapport Obin mettait l’accent sur les difficultés de l’Éducation nationale face aux religions. Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Les enseignants accomplissent un travail formidable au quotidien, c’est ce que montrait en 2018 l’enquête du Comité national d’action laïque (Cnal) que je présidais alors au nom de la Ligue de l’enseignement. Mais il faut bien constater que depuis 2004, la pauvreté et l’exclusion ont gagné du terrain dans certains territoires

Vous avez aimé ? Partagez-le !