Il y a quelques mois, en avril dernier, Emmanuel Macron célébrait en grandes pompes, au Panthéon, le 170e anniversaire de l’abolition de l’esclavage. La France honorait Schœlcher et la fin d’un asservissement alors réservé aux colonies – sur le continent, celui-ci avait été aboli sous Louis X, dès 1315, un édit affirmant que « selon le droit de nature, chacun doit naître franc ». Mais l’abolition de droit ne signifie pas suppression de fait. Et alors que se tient, ce 18 octobre, la journée européenne contre la trait

Vous avez aimé ? Partagez-le !