Nous aimons proclamer que nos hôpitaux sont les meilleurs, que la médecine française est en pointe (expression qu’il faudrait préciser !), mais nous entretenons une réelle défiance vis-à-vis de nos médecins. Pourquoi ? L’ambition de ce numéro est de démêler ce nouveau paradoxe, né de la disparition concomitante des médecins de campagne, des médecins de famille et de ces grands cliniciens de jadis devant lesquels on se prosternait. Que l’on songe au bon Dr Cottard hissé au rang d’un dieu par Mme

Vous avez aimé ? Partagez-le !