Croyez-vous votre médecin ?

Croyez-vous votre médecin ?

Sommaire

D’un côté, des malades qui ont l’impression de ne plus être écoutés. De l’autre, des médecins qui souffrent de voir leur parole remise en cause et leur autorité s’éroder. Ces dernières décennies, le fossé s’est creusé à mesure que l’exercice de la médecine a pris un virage techniciste, au détriment de l’humain. À mesure, aussi, que s’est mise à proliférer sur Internet une information médicale de plus ou moins bonne qualité. À l’heure des téléconsultations et de la médecine connectée, de plus en plus de praticiens et de patients pointent l’urgence de renouer le dialogue.

N° 224 07 Novembre 2018

Crise de confiance

La blouse est un costume de théâtre

La Fontaine - Les médecins

Reconnaissance et aspirations des patients

« Ne pas écouter est une faute grave »

Vous avez noté, au cours des derniers états généraux de la bioéthique, l’émergence d’un sentiment de défiance des patients à l’égard des professionnels de santé. Pourriez-vous revenir sur ce…

[Consultation]

Il y a quelques années, plusieurs de mes collègues médecins s’étaient amusés à collectionner les perles entendues dans leur cabinet. Pour s’assurer qu’il était en bonne santé, tel patient voulait faire « un&…

Je t’écoute, moi non plus

Il y a dans la relation patient-médecin une profonde ambivalence, pour ne pas dire un paradoxe. Alors que les résultats d’enquêtes de satisfaction atteignent des sommets – en 2018, plus de 90 % des Français se déclaraient satisfaits de leurs médecins généraliste et spé…

L’édito du 1

Crise de confiance

Laurent Greilsamer

Nous aimons proclamer que nos hôpitaux sont les meilleurs, que la médecine française est en pointe (expression qu’il faudrait préciser !), mais nous entretenons une réelle défiance vis-à-vis de nos médecins. Pourquoi ? L’am…

Lire l'article

article offert