Les étoiles ne brillent plus la nuit, dans le ciel des villes. Ou plutôt elles brillent, oui, mais on ne les voit plus. La pollution lumineuse nous en empêche. Sous un ciel orange, donc, un soir de 31 décembre, un ami et moi discutons.

« Ça ne me parle pas », répète ce dernier alors que je lui demande s’il compte prendre des résolutions pour l’année à venir. C’est le quatrième verre de vin du soir, et la cinquième fois qu’il emploie cette formule – ça ne lui parle pas. De manière générale, je crois, rien ni personne ne lui parle ces temps-ci. Il est trop occupé pour n’être pas indifférent. Les actualités politiques l’ennuient, la vie culturelle le lasse, vivre le fatigue. Se lever le matin ne lui dit plus grand-chose. Il le fait, bien sûr, mais c’est un problème de narration : ça ne lui raconte rien. Et le regardant soupirer, je crois voir l’apathie qui domine la France de cette fin d’année 2021.

Comment faire, à la lisière du Nouvel An, pour que les choses se remettent à nous pa

Vous avez aimé ? Partagez-le !