Les voies du fisc sont impénétrables. Ce qui est exaspérant dans la fiscalité française, c’est moins son niveau (quoique…) ou son injustice (n’oublions pas que 70 % de l’impôt sur le revenu est aujourd’hui payé par les 10 % des ménages les plus aisés) que son insondable complexité, avec des cotisations devenues impôts, des taxes provisoires rendues permanentes, des plafonds qui se transforment en tranches et des niches fiscales qui font le bonheur des avocats fiscalistes. On paye tout le temps, en achetant un croissant comme en vendant une maison, mais on ne sait plus bien pourquoi. Retournons demander aux philosophes des Lumières, fondateurs de nos démocraties modernes, ce qu’est un impôt juste.

Tout dépend de notre conception de la propriété. Si l’on pense av

Vous avez aimé ? Partagez-le !