Que ma tribu se le tienne pour dit : cette année, pour Noël, les festivités seront soumises à la clause du grand-père. Les enfants auront droit aux mêmes rituels et aux mêmes cadeaux que leur aïeul connut alors qu’il était élève en CM2, en 1956, l’année où le thermomètre descendit jusqu’à - 28 °C à Castelnau-Bretenoux, - 16 °C à Marseille, 0 °C à Tanger ; l’année où il neigea sur Oran et où la Seine, gelée, pouvait être traversée à pied. Devant ses petits-enfants réunis au pied d’un hologramme de sapin, car il faut ménager la nature aussi bien que les traditions, Grand-Papa évoquera les spectacles déconcertants de cet hiver brutal au cours duq

Vous avez aimé ? Partagez-le !