La pandémie n’a pas fait que des malheureux. Elle a même inspiré quelques grands sourires, comme celui qui barre chacun des milliards de colis délivrés par Amazon chaque année. En un an, dopé par le confinement et la fermeture des magasins physiques, le géant de Seattle a connu un bond vertigineux de ses ventes, avec un chiffre d’affaires en hausse de 44 % et une capitalisation boursière qui dépasse à présent les 1 600 milliards de dollars. Une consécration pour la firme de Jeff Bezos, fondée en 1994 dans un garage simplement décoré d’un « Amazon.com

Vous avez aimé ? Partagez-le !