Quotidienne

Ukraine : « Faut-il s’attendre à une nouvelle crise migratoire en Europe ? »

Tous les jeudis, le 1 sélectionne une de vos questions pour y répondre à l’aide de spécialistes. Cette semaine, interrogeons-nous sur la réponse de l’UE aux milliers d’Ukrainiens qui fuient le conflit avec la Russie.

Ukraine : « Faut-il s’attendre à une nouvelle crise migratoire en Europe ? »

« L’invasion russe de l’Ukraine a poussé des centaines de milliers de personnes à quitter le territoire ukrainien pour les pays européens frontaliers. Faut-il s’attendre à une nouvelle crise migratoire en Europe ? » 

Pauline, 26 ans, Lyon

 

Réponse d’Olivier Clochard, géographe, cartographe, chargé de recherche au CNRS et enseignant à l’université de Poitiers au sein du laboratoire Migrinter. Il a dirigé l’Atlas des migrants en Europe : approches critiques des politiques migratoires (Armand Colin, 2017).

 

« En 2015, les différents États européens n’ont pas eu à faire face à une crise migratoire mais plutôt à une crise des politiques d’accueil. Les 2 millions de personnes en provenance de Syrie ou d’autres pays du Moyen-Orient, bien qu’ils aient engendré une augmentation conséquente du nombre de réfugiés, ne représentaient qu’entre 0,3 et 0,5 % de la population de l’Union européenne. Même s’il y a eu des tensions notables par endroits, comme dans la mer Égée ou à la frontière serbo-hongroise, l’UE avait la possibilité de mettre en place des dispos

03 mars 2022