Quotidienne

Estonie et Ukraine : « Nous avons une solidarité très forte et mutuelle »

Tiit Aleksejev, écrivain et historien médiéviste estonien, rappelle les liens qui unissent son pays à l'Ukraine, attaquée par la Russie depuis jeudi dernier. Il est « très douloureux » pour lui de « voir le monde faire ce retour en arrière ».

Estonie et Ukraine : « Nous avons une solidarité très forte et mutuelle »

En tant que citoyen d’Estonie, quel est votre ressenti sur la situation actuelle en Ukraine ?

Le moins que je puisse dire, c’est que je suis profondément tourmenté… La situation actuelle est presque anachronique, c’est très douloureux de voir le monde faire ce retour en arrière. Nous avons conscience des erreurs du passé et voilà que nous empruntons le même chemin, au XXIe siècle, et toujours en plein cœur de l’Europe. 

Comment la population estonienne voit-elle Vladimir Poutine ? 

Les perceptions du président russe dans la population estonienne sont plurielles. Pour certains, c’est un vrai héros, un leader qui va restaurer une gloire d’antan. Mais pour la majorité des gens ici, Vladimir Poutine est avant tout un chef en plein délire, aveuglé par ses objectifs. Une grande partie des Estoniens russophones (qui représente près de 30 % de la population) partage par ailleurs cette vision-là. La Russie de Poutine a sans aucun doute toujours eu cette aura menaçante pour notre pays. Les événements de 2014 – en Crimée, à Kiev, et dans le Donbass – ont par ailleurs renforcé cette perception.

Vladimir Poutine justifie son invasion de l’Ukraine notamment par une réécriture de l’histoire de ces deux pays : cela vous surprend-il et pourquoi ?

L’histoire est une vitrine de curiosités, on peut y trouver tous les objets possibles et inimaginables aux côtés des théories les plus farfelues. Parmi ces curiosités se trouvent les palimpses

02 mars 2022