Quotidienne

« Laïcité », par Élisabeth Badinter

Élisabeth Badinter, philosophe

Marie Deshayes, journaliste

Il est « douloureux de voir la gauche abandonner ce sujet, tout en laissant croire que, pour elle, c’est une évidence », confie la philosophe.

« Laïcité », par Élisabeth Badinter

J’ai choisi de vous parler du mot de laïcité parce que je trouve que c’est l’un des points essentiels pour notre avenir. Je suis stupéfaite de le voir si peu traité, notamment du côté de la gauche – à laquelle j’appartiens, quoi qu’on puisse en penser. On l’évoque en passant, dans un discours, parmi d’autres choses. Mais à ce jour, je n’ai pas encore entendu un candidat de gauche dire pourquoi la défense de la laïcité et de l’école publique est primordiale pour notre avenir. Au contraire, j’ai été stupéfaite que Mme Taubira parle d’une « laïcité qui écrase » (1), au lieu, selon elle, d’une laïcité qui épanouit – mais qu’elle ne définit pas. J’ai également entendu Mme Hidalgo ment

21 février 2022